Vive la culture numérique !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quoi de neuf dans la Bibliobox : préparez l'été !

logo bibliobox bmlDepuis le 26 avril, une Bibliobox est installée à l'espace numérique de la Bibliothèque de la Part-Dieu (accessible également dans le département Sciences au 3e étage). Toute personne munie d'un ordinateur, tablette, smartphone ... présente dans la pièce où se trouve la Bibliobox peut donc accéder en se connectant au réseau WiFi nommé ... Bibliobox et en ouvrant un navigateur Internet pour consulter la liste des documents disponibles.


Il y a donc deux réseaux WiFi en Sciences / Espace numérique :
  • BML : ce réseau donne accès à Internet après connexion à un compte utilisateur (explications en PDF).
  • Bibliobox : ce réseau donne accès au partage de fichiers numériques.
Nourrissez vous de libre cet été

Une petite sélection de livres, musique et films à déguster dans les trains, sur la plage, préparer votre voyage à l'autre bout du monde... Une compilation de morceaux concoctée par les bibliothécaires du département musique, une sélection de films à regarder la nuit pour se faire peur, des romans très frais qui évoquent l'été et la liberté ...

Illustration : Lire à la plage d'Alissa Ann Smith (CC BY-NC 2.0)

liste bibliobox été

Vous allez adorer notre sélection de culture libre pour l'été !!

ET pour bien préparer son voyage, n'hésitez pas à consulter les fiches pratiques de nos collègues de la médiathèque de Dinard : je voyage avec ma tablette !

sélection de musique Free Summer

Les nouvelles sélections sont indiquées dans les dossiers dont le nom commence par NOUVEAU.

liste des dossiers et fichiers dans la Bibliobox


Que trouve-t-on dans la Bibliobox ?

La Bibliothèque municipale de Lyon vous propose de découvrir des contenus culturels libres de droit et gratuits, légalement téléchargeables et diffusables :
  • Les bibliothécaires et animateurs numériques vous proposent une sélection de documents numériques libres de droits classés par thèmes. Chaque dossier contient un document en PDF et accessible sur Word pour en savoir plus sur les films, livres, musiques et images mis à votre disposition dans la Bibliobox.
  • Les visiteurs peuvent déposer des fichiers libres de droits qu'ils souhaitent faire découvrir au public en respectant une charte d'usages présente dans la box mais aussi affichée dans la salle où elle se trouve.
A vous de faire découvrir le libre !

La page d'accueil de la Bibliobox vous permet de déposer dans la Bibliobox des documents numériques depuis votre ordinateur / smartphone / tablette à condition qu'ils soient libres de droits c'est-à-dire non protégés par le droit d'auteur. Vous pouvez consulter la charte d'utilisation de la Bibliobox à l'espace numérique et dans la Bibliobox elle-même. N'hésitez pas à demander aux bibliothécaires et animateurs présents en salle pour en savoir plus sur la charte, les conditions d'utilisation de la Bibliobox et les contenus libres de droits.

Pour en savoir plus sur notre Bibliobox, lisez le reportage sur son inauguration.

Les médias sur Internet pour les personnes sourdes

le groupe senior du CLS avec Sylvie et Carole de la bibliothèque de Lyon Part-Dieu
Le groupe senior du CLS avec Sylvie et Carole de la bibliothèque de Lyon Part-Dieu


Lors de la séance mensuelle du club Senior du Cercle Lyonnais des Sourds à l'espace numérique du 25 mars dernier, les participants ont pu découvrir une sélection de médias disponibles sur Internet et échanger sur la difficulté de s'informer quand sa langue maternelle est la langue des signes française. Petit aperçu des médias abordés et des échanges entre participants.

S'informer avec les médias traditionnels

Les participants à cette séance ont tout d’abord échangé sur les médias traditionnels à leur disposition en Langue des Signes Française : comment s’informer quand on est sourd ?

débat à l'Assemblée Nationale avec interprète en LSF
Débat à l'Assemblée Nationale avec interprète en LSF


Par exemple des journaux d’information avec interprète en LSF comme celui de Télématin sur France 2, les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le mercredi, ou des émissions sur la culture sourde comme l’œil et la main sur France 5...

couverture du magazine Art Pi
Qu’en est-il des journaux papier et des sous-titres disponibles sur la TNT ? La langue maternelle des sourds est la LSF : lire le français reste compliqué et certains participants témoignent aussi de la rapidité d’affichage des sous-titres qui ne facilitent pas la compréhension du français. Mais la présence des sous-titres est essentielle car elle permet aux sourds d’accéder aux mêmes contenus que les autres téléspectateurs.


Chaque participant s'est vu offrir le dernier exemplaire le magazine culturel papier Art Pi, disponible gratuitement à la Bibliothèque municipale de Lyon. La grande majorité ne connaissaient pas ce magazine qui se définit lui-même comme magazine artistique entièrement dédié à la Culture Sourde.

Quelle est la valeur ajoutée d’Internet ?

Le replay, c’est-à-dire la possibilité de revoir l’émission et de ne pas être forcément devant son écran de télévision quand elle est diffusée. L’œil et la main par exemple est diffusée le lundi tôt le matin (8h30) et rediffusé tard le samedi (23h). Accéder à Internet et savoir l’utiliser permet donc plus de liberté pour accéder aux émissions et d’accéder à l’ensemble des émissions précédentes quand le site le permet.

reportage en vidéo non sous-titré de websourd Internet facilite l’échange et la production de contenus produits et mis en ligne par des acteurs de plus en plus nombreux. La présence de textes mais aussi d'images et de vidéo optimise l’accès à l'information en LSF et français. On y trouve donc plus de supports d'informations accessibles pour les personnes sourdes que sur les médias traditionnels.

Liste de ressources

Les membres du club senior du CLS ont découvert lors de cette séance la sélection de sites et médias en vidéo LSF qu’ils ne connaissaient pas :
  • L'actualité et le dictionnaire du site suisse spécialisé dans la santé Pisourd.
  • La refonte totale de Websourd média, véritable journal d'actualité classé par thème (Monde, France, Sport, Culture ...).
  • Signes, émission sur la culture sourde de la télévision suisse RTS.
  • Infos sourds : une webTV créée et animée de 2007 à 2014 par les élèves de l'Institut des Jeunes Sourds de Bourg-en-Bresse.
Retrouvez l'ensemble des médias et sites d'informations présentés par Sylvie et Carole le 25 mars sur l'annuaire delicious Accessibilité de la bibliothèque.

Quais du Polar dans la Bibliobox

logo bibliobox bml L'espace numérique de la Part-Dieu a présenté samedi 21 mars de 14h à 16h un événement Bibliobox autour du festival Quais du polar qui s'est déroulé à Lyon du 27 au 29 mars 2015. Les participants ont pu découvrir des livres et créations disponibles gratuitement et légalement, de Sherlock Holmes ainsi que des créations audio comme celles téléchargeables sur le portail de Fictions de France Culture à partir des œuvres de Fred Vargas et Henning Mankell.

Installation des livres et de la Bibliobox pendant le festival Quai du Polar
Installation des livres et de la Bibliobox pendant le festival Quai du Polar.


Le département Littérature de la bibliothèque a proposé en écho des ouvrages de ces même auteurs et créations autour de leurs univers, empruntables pour les abonnés à la bibliothèque ou consultables gratuitement sur place, avec des découvertes comme la biographie de Fred Vargas, les audiolivres du créateur d'Arsène Lupin, des bandes dessinées avec Sherlock Holmes ...

Stripgenerator : des contes en BD

Par Violaine B.

L'espace numérique a accueilli, à l'occasion de quatre ateliers répartis entre la fin de l'année 2014 et le début de l'année 2015, deux classes de 6e du collège Raoul Dufy (Lyon 3e). Il s’agissait pour les élèves de proposer leur interprétation d’un conte grâce à la création d’une planche de bande dessinée en ligne, sur le site Stripgenerator.

Stripgenerator, comment ça marche ?

Stripgenerator est un site gratuit permettant la création et l’enregistrement en ligne de bandes dessinées. Très simple à manipuler, malgré son interface uniquement en anglais, tous les outils y sont proposés clé-en-main à l'utilisateur. Après avoir choisi la taille de sa planche (3 cases, 6 cases, …), celui-ci peut piocher parmi les personnages et les objets prédéfinis pour créer son histoire et ses décors, tandis que bulles et légendes sont là pour ajouter du texte.

Exemples de personnages … humains ou non
Exemples de personnages … humains ou non

Ce site se distingue par un style graphique original, presque exclusivement en noir et blanc. Bien que limité à un certain nombre, la diversité des personnages permet de mêler tout naturellement le fantastique au réaliste, tandis que l’utilisation des formes peut amener à l’invention et à la construction de nouveaux matériaux.

l'élaboration des bandes dessinées

extrait des trois petits cochons par Ringo et JasmineLa structure du conte – situation initiale, péripéties, résolution finale – s’est révélée, par sa simplicité, favorable à la construction d’une histoire en six cases. En binômes, les 6e5 ont d’abord travaillé sur divers écrits, du Petit Poucet au Chat Botté, en passant par Raiponce ou Les trois petits cochons (à découvrir plus bas).

A leur suite, les 6e1 se sont concentrés sur l’œuvre de Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles, et se sont appliqués à en décrire différents épisodes.

les 6e 1 en pleine action
Les 6e 1 en pleine action !
les 6e 1 en pleine action

Venues en demi-groupes, chaque classe a pu découvrir rapidement les étapes nécessaires à la création d’une bande dessinées. Après une présentation complète de l’outil, les élèves ont pu se pencher sur l’écriture et ont été sensibilisés à la notion de story-board, grâce à l’élaboration d’un brouillon effectuée parallèlement au travail de recherche des personnages et autres objets.

Comment utiliser les codes de la BD pour raconter une histoire en si peu de cases ? Comment exprimer les pensées, les dialogues ? Les élèves ont été ingénieux, inventifs pour écrire tout d’abord leur scénario en 6 cases puis le représenter avec Stripgenerator avant de faire deviner à leurs camarades l’histoire qu’ils avaient secrètement choisie …

Autre avantage de la BD numérique : pas besoin de savoir dessiner pour imaginer et mettre en place sa planche de bande-dessinée !

Alice au tribunal par Gaëlle et Rayana
Alice au tribunal par Gaëlle et Rayana

Les créations

Les 6e 5 : les contes
Les 6e 1 : épisodes d'Alice au pays des Merveilles
Les deux animatrices se sont rendus par deux fois au collège à l'issu des ateliers afin de participer à la restitution collective des travaux et à leur décryptage par les élèves.

L’exposition (temporaire) de toutes les planches de BD est à voir à l’Espace Numérique de Lyon Part-Dieu ! Retrouvez aussi l'article posté sur le site du collège Raoul Dufy.

Crédits photos : E. Minh

Monstrueux livre sonore

couverture Aristide broie du noirDans le cadre du festival l'Automne des Gônes / Même pas Peur qui s'est déroulé du 15 octobre au 31 décembre 2014, les espaces numériques de la Part-Dieu et de la Duchère ont organisé des ateliers où des enfants de 7 à 11 ans ont pu construire un livre sonore à partir de l'album Aristide broie du noir. Cette création sonore reprend l'esprit de l'atelier Histoires de pirates réalisé par des enfants en 2012 pour s'initier à la lecture à haute voix et au montage sonore.

Aristide Broie du noir

Cet album illustré de Séverine Gauthier raconte l'histoire d'Aristide, un petit garçon qui se bat chaque nuit contre les monstres qui l'épouvantent lorsque vient l'heure d'éteindre la lumière. Cela l'oblige à rester éveillé toute la nuit avec sa lampe torche et ses piles de secours mais cela inquiète ses parents car il est de plus en plus fatigué. Un jour, il a l'idée de construire une machine qui mangerait tous les monstres... La machine va-t-elle permettre à Aristide de dormir enfin tranquille ?

Vous le saurez en lisant Aristide broie du noir de Séverine Gauthier et en écoutant les enregistrements réalisés par les enfants (ci-dessous en fin d'article).

Lire en sons mode d'emploi

Les animateurs ont découpé l'album en 6 extraits de longueur égale afin que chaque participant puisse tirer au sort et raconter une partie de l'histoire. Aristide broie du noir est un album particulier puisque le récit est écrit en alexandrins ("vers de deux hémistiches composés de 6 syllabes chacun" in Wikipédia). : avant de se lancer dans les enregistrements, les animateurs ont donc parlé de poésie, de peur, ont lu les extraits et décrypté avec les enfants des mots nouveaux comme chants sépulcraux, tressaillir, exulter, aaaaaah ...

Les enfants découvrent les textes à enregistrer
Les enfants découvrent les textes à enregistrer

la cabine d'enregistrementComme pour l'atelier Histoires de pirates, cette introduction est indispensable pour permettre aux enfants de comprendre l'histoire qu'ils vont raconter et surtout pour se l'approprier de manière vivante comme au théâtre !!
Après de petits conseils de lecture à haute voix, chaque lecteur s'est entraîné avant de passer en cabine d'enregistrement.

Les animateurs ont créé une banque de sons classés par thèmes (monstres, machine, ambiance, Aristide ...) où les enfants vont piocher pour illustrer leur extrait tiré au sort. Chacun note le nom du son et à quel moment de la lecture il devra être placé.

Chacun utilise ensuite le logiciel libre Audacity pour placer les sons et illustrer la lecture à haute voix. Ils apprennent avec les animateurs à déplacer une piste, régler le volume sonore afin que les sons ne masquent pas la lecture... Un travail minutieux en perspective.

Les enfants se concentrent sur le montage sonore avec Audacity
Les enfants se concentrent sur le montage sonore avec Audacity

Ecoutez Aristide Broie du noir

Aristide par les enfants de la Duchère : Aristide par les enfants de la Part-Dieu :

Rêver en numérique

La Médiathèque de Vaise (Lyon 9e) organise, du 3 au 6 décembre prochain son premier festival numérique sous le titre Rêver en numérique. Spécialisée dès son origine dans le domaine des arts vivants, la médiathèque s’ouvre ici à un nouveau pan de la création contemporaine. Cette semaine sera l’occasion de mettre à l’honneur les nouvelles technologies, dans une volonté de permettre à tous les publics d’avoir accès à ces formes de création innovantes.

hip hop et art numérique, copyright Clémence Richier

///// --- Rêver, créer, expérimenter ...

A une époque où il est parfois difficile d’échapper à toutes sortes de tracas, la médiathèque vous propose une parenthèse onirique, une bulle festive remplie de découvertes et d’expériences surprenantes. En laissant une large place à la création, le festival propose ainsi de retrouver l’esprit d’enfance et la capacité de s’étonner, de s’émerveiller.

Vous avez toujours rêvé d’avoir de supers pouvoirs ? Pendant quatre jours, nous vous invitons à réaliser vos rêves les plus fous. Un programme concocté sur mesure, pour toutes les tranches d’âge vous attend, entre ateliers, conférence, résidence et concert. Vos bibliothécaires, quant à eux, ne seront pas en reste : vous pourrez découvrir leurs coups de cœurs sur le thème du festival en forme de QrCodes... Enfin, des siestes musicales vous seront proposées et vous permettront également de rêver, en toute tranquillité...

///// --- Spectacles, conférences, ateliers numériques

Retrouvez l'ensemble de la programmation du festival Rêver en numérique sur cette page de notre agenda en ligne. Parmi les festivités : conférence Jeudi 4 décembre à 19h du FabLab lyonnais, La Fabrique des Objets libres autour de limprimante 3D, démonstration à l'appui, mais aussi ...
des ateliers piano bananes avec les Makey Makey
des applications iPads autour du rêve
un atelier de lutherie numérique
des concerts d'objets et du hip hop numérique !!
......................................................

///// --- Ateliers gratuits sur inscription !!
Renseignements et inscription au 04 72 85 66 20.

C'est la rentrée dans vos espaces numériques

logo espaces numérique


Si parmi vos bonnes résolutions de rentrée vous souhaitez vous initier ou approfondir vos connaissances du numérique, nos espaces vous accueillent pour les réaliser pas à pas. Pour cela deux possibilités complémentaires (gratuit sur inscription) :
  • L'autoformation en informatique, langue, code de la route ... : vous établissez un programme avec les animateurs et faîtes le point régulièrement avec eux entre apprentissage et pratique.
  • Les ateliers collectifs : pour débuter et progresser, consulter l'ensemble des activités qui paraît tous les deux mois. Voici une petite sélection :
Débuter c'est facile

  • Le Pass numérique organisé au 4e Croix-Rousse et au 5e Point du Jour vous permet en 4 sessions d'aborder le fonctionnement de l'ordinateur, le traitement de texte, Internet et la messagerie électronique.
  • Tablettes, smartphones, mode d'emploi : si vous souhaitez découvrir les supports tactiles en toute décontraction, deux ateliers Ipad sont prévus au 7e Jean Macé et la Part-Dieu.
  • Le 7e Jean Macé organise également un atelier découverte pour découvrir les activités disponibles avec le WiFi de la Bibliothèque avec votre tablette-smartphone.
  • Et toujours : des ateliers débutants sur la navigation Internet, la découverte de l'ordinateur ....
Des ateliers pour et sur les ados
  • Dans le cadre de la commémoration de la guerre 14-18, un atelier camouflage vous fait découvrir au 4e Croix-Rousse l'univers des tranchées
  • Vous aimez lire des romans, des bandes-dessinées ? Venez à la Part-Dieu raconter en une page de BD un livre que vous avez aimé et souhaitez faire découvrir aux autres participants !
  • Le 7e Jean Macé vous propose de discuter de la pratique des adolescents sur Internet : j'accompagne mon ado, c'est aussi un moyen de découvrir son univers et de mieux le partager.
La semaine bleue

logo Du 13 au 19 octobre prochain, la Semaine bleue permet aux seniors de découvrir de nouvelles activités près de chez soi. Cette semaine le thème est à tout âge : créatif et citoyen. Les espaces numériques vous proposent : tablettes tactiles, musique, montage vidéo, quizz, blog culinaires ...

Il y en a pour tous les goûts !!!

La Bibliobox

Venez découvrir du mardi au samedi la Bibliobox installée à l'espace numérique de la Part-Dieu, un nouveau procédé pour échanger des documents libres de droits !

Une balade dans le quartier de la Part-Dieu en HTML

Suite à une initiation avec la fondation Mozilla à son nouvel outil en ligne Webmaker (voir le reportage sur le premier atelier d'initiation à l'HTML), l'espace numérique de la Part-Dieu a organisé le 20 juin dernier un atelier de création de roman photo à partir des photos réalisées pendant les balades urbaines organisées par la Documentation Régionale de la bibliothèque.

Une balade nocturne dans le quartier de la Part-Dieu

Des visites du quartier de la Part-Dieu ont été organisées en partenariat avec l'Association Science et Art lors de la Nuit en bibliothèque, l'événement organisé le 13 juin dernier. Les visiteurs bénéficié de l'atmosphère particulière de la nuit tombante pour découvrir des aspects inédits du quartier de la Part-DIeu avec les bibliothécaires. Les participants ont pris réalisé des photographies de chaque visite en vue de réaliser un roman photo à partir de leur balade : l'ensemble des prise de vues a été posté sur un album Flickr dédié à la balade nocturne. Ce fut l'occasion d'initier les participants aux licences libres ainsi qu'au droit à l'image puisque des personnes ne souhaitaient pas apparaître sur certaines photographies. D'un commun accord entre photographes et personnes photographiées, certaines images n'ont pas été mises dans l'album. Les auteurs ont également accepté d'associer les images à une licence libre afin qu'elles puissent être réutilisées et publiées lors de l'atelier.

roman photo de Carole avec thimble


Valoriser les photos avec un roman photo

Les participants à la balade qui le souhaitaient pouvaient participer à un atelier visant à utiliser les photographies pour raconter une histoire exposée sur Internet. Les animateurs de l'EN ont choisi Thimble de Webmaker pour fabriquer les romans photos tout en les exposant, mais aussi pour utiliser cet outil de création comme support d'initiation au codage HTML. Seul prérequis pour les participants :savoir sélectionner, copier-coller et s'intéresser s'intéresser à l'envers du décor d'Internet.

Le modèle que nous avions traduit et adapté sur Thimble a été réutilisé pour l'atelier. Chaque participant a tout d'abord sélectionné 6 images sur parmi celles postées sur l'album FlickR et imaginé son histoire en supprimant et ajoutant les légendes et bulles de dialogue. Les participants a l'atelier ont découvert les subtilités du HTML pour intégrer une image déjà présente sur Internet, pour la légender, positionner les éléments du roman photo ... Une recette de cuisine où l'essentiel est dans la dégustation !! Petite déception toutefois : l'atelier était un peu court pour aborder pleinement toutes les subtilités du modèle, nous conseillons un atelier de 3h minimum.

Découvrez les romans photos créés par : Vous remarquerez que les histoires réelles ou imaginaires donnent un autre point de vue sur les images comme sur la balade !

Découvrez la Bibliobox de l'EN Part-Dieu

logo bibliobox bmlLe 26 avril dernier, L'espace numérique Part-Dieu recevait Pierre-Yves Gosset de l'association Framasoft pour inaugurer la première Bibliobox de la Bibliothèque municipale de Lyon. Une douzaine de personnes à la fois professionnels du numérique et usagers de la bibliothèque ont assisté à la conférence et à la présentation de ce nouveau mode de partage de la culture libre en mode WiFi.
(Pour en savoir plus sur ce qu'est la bibliobox, voir notre précédent article)


Qu'est-ce que la culture libre ?

Pierre-Yves Gosset a tout d'abord défini la culture libre et rappelé ses enjeux notamment par rapport aux productions et outils propriétaires, c'est-à-dire protégés par le droit d'auteur et contraints techniquement pour des raisons souvent commerciales (les fameux DRM par exemple). La culture libre évoque la liberté de découvrir, d'explorer, de modifier et de partager. On comprend vite en quoi le libre favorise l'accessibilité au savoir, à l'information, à la création, à la production, des enjeux qui sont évidemment au cœur des missions de bibliothèques publiques. Pour citer Pierre-Yves :

« on ne tombe pas dans le domaine public, on s'élève par le domaine public »


Mais le libre n'est pas synonyme de gratuité et Pierre-Yves a justement rappelé qu'il y a un modèle économique généré par le libre et une autre démarche dans la propriété : on peut ainsi être l'auteur d'un logiciel libre qui sera mis en valeur et vendu par d'autres. Parmi les exemples rappelés Pierre-Yves a différencié le libre et la libre diffusion. Ainsi les licences libres qui contraignent la diffusion, la commercialisation ou la modification sont des restrictions au libre selon lui. On parle alors d’œuvres de libre diffusion.
Retrouvez ci-dessous la vidéo et transcription textuelle de la conférence donnée pour l'APRIL aux RMLL 2012.

Quel est l'intérêt de la Box ?

La Bibliobox de la BmL se veut avant tout un moyen de valorisation et d'échange entre bibliothécaires et usagers, sachant qu'il s'agit d'une expérimentation et que par définition tout est à développer, à modifier, à améliorer ...

vue du public lors de l'inauguration de la bibliobox

1 – Rendre visible l'invisible

La culture libre disponible sur le net est vaste, ne serait-ce sur des bibliothèques numériques gérées par des institutions ou par des collectifs de promotion du domaine public. Malheureusement ces ressources ne sont pas toujours connues des internautes : nul doute que parmi les usagers qui fréquentent quotidiennement la Bibliothèque de Lyon peu savent que Numelyo existe. D'autres ressources comme archive.org sont très riches mais il n'est pas toujours simple de se repérer. Nombreux sont les internautes qui publient sur leur site une sélection thématique après avoir passé du temps sur le portail à chercher des films, sons ou textes numériques. C'est aussi un plaisir de les présenter aux autres internautes.

Dans ces deux cas la Bibliobox permet de faire des sélections documentaires et surtout valoriser des ressources et leurs sources.

2 – La bibliothèque comme lieu d'échange

La bibliothèque permet aux usagers de disposer de ressources sélectionnées par les bibliothécaires. Grâce à la Bibliobox, les usagers peuvent à leur tour faire découvrir des œuvres libres qu'ils ont eux-mêmes créées ou découvertes en les déposant dans la boîte. Le fait que le contenu ne soit disponible que sur place n'est pas anecdotique : le partage se fait en direct dans le même lieu et on espère qu'il sera propice à la discussion. On peut imaginer une conférence, un concert, une présentation d'artiste avec des documents prêts à être récupérés.

Que trouve-t-on dans la Box ?

Pour l'inauguration nous avons fait une sélection de ressources classées par dossiers : cartes postales avec des vues anciennes de Lyon tirées de Numelyo, musiques libres, films tombés dans le domaine public, œuvres crées lors d’ateliers numériques … Chaque dossier contient un document explicatif décrivant les œuvres et les sites qui les hébergent pour aller découvrir à son tour … Ce document est en format PDF et doc afin d'être accessible pour les lecteur d'écran.

vue du contenu de la bibliobox

Le danger est en effet de n'avoir que les documents sous forme de fichier et plus du tout ce que Pierre-Yves qualifie de métadonnées c'est-à-dire les données qui y sont associées (nom, source, auteur …). Sans ces métadonnées il est difficile de retrouver l'origine et le contexte du document. Voici les documents explicatifs de la box :

Les usagers peuvent également déposer des fichiers qui respectent un certain nombre de conditions selon une charte d'utilisation (ici en pdf et en doc). Lors de l'inauguration, l'un des participants qui n'est autre que Denis Pansu de la FING a été le premier donateur avec un ouvrage en licence de libre diffusion 3.0 également présent dans nos collections : De la sérendipité dans la science, la technique, l'art et le droit de Pek van Andel & Danièle Bourcier.

Plus récemment, un(e) fan de pop coréenne a déposé l'image (malheureusement protégée par le droit d'auteur) de la mascotte d'un fameux boys band. Nous n'avons que l'image sans commentaire, mais une recherche via les propriétés de l'image nous a permis de découvrir le fascinant monde de la K-pop et de faire un petit rappel pédagogique sur le droit d'auteur que nous avons affiché en salle et mis dans la boîte !

Des footballeurs, des pixels, des cubes, de l’art….

Les jeunes footballeurs s’initient à l’art numérique à la bibliothèque

les ados de l'AS Duchère à l'espace numérique

L’AS Lyon Duchère, club de football dont la réputation n’est plus à faire, amène les enfants et adolescents qui y sont inscrits vers d’autres activités durant les vacances scolaires. Cette année, le thème retenu était l’art. Le Musée d’Art Contemporain et la bibliothèque de la Duchère ont été associés à ce projet. Deux groupes de 11 adolescents entre 13 et 14 ans, encadrés par quatre éducateurs sportifs, ont été reçus à la bibliothèque par l’animatrice numérique et la médiatrice culturelle pour participer à des ateliers durant les vacances d’octobre et de mars.

participant à Minecraft

participant à Minecraft

Deux objectifs on été fixés : initier ces joueurs à l’art numérique et leur faire revisiter une œuvre de manière collective avec Minecraft. C’est Guernica de Picasso qui a été investie.

Art numérique, Pixel art, Mario, Homer…

Au mois d’octobre, après avoir été accueillis la veille au MAC, les jeunes sportifs se sont retrouvés à la bibliothèque de la Duchère. Un premier atelier a permis de les questionner sur l’art numérique et de les sensibiliser en leur projetant des vidéos telles que Forms de Memo Akten et Quayola qui a obtenu le prix 2013 du festival autrichien Ars Electronica. Ont été également abordées, les notions de programmation, de code informatique, d’images numériques de pixels.

Toute l'équipe concentrée sur Minecraft et Picasso

Ils ont ensuite exécuté leurs premiers pas d’artistes en en appliquant la technique du Pixel art sur Minecraft qui est un des outils favoris des animateurs de la bibliothèque en termes de médiation. Ce jeu vidéo est aussi reconnu en tant qu’œuvre d’art depuis qu’il a fait son entrée dans les collections du Musée d’Art Contemporain de New-York, en juillet dernier (lire à ce sujet l'article Minecraft : un art ? sur le site de la communauté Minecraft). Il permet, de positionner des cubes de la même façon que des pixels pour créer des formes, mais en 3D ! Les joueurs s’y sont exercés avec des modèles simples comme Mario ou Homer Simpson.

Picasso peint Guernica, l’A-S Duchère s’en inspira

le cri extrait de Guernica
le taureau extrait de Guernica
Au mois de mars, au cours d’un deuxième atelier, la vie de Pablo Picasso et l’histoire de Guernica on été présentés aux jeunes artistes. Ils s’y sont montrés très sensible ainsi qu’à la valeur pécuniaire que ses tableaux représentent. Ils ont ensuite relevé le défi de avec brio « re-créer » Guernica en équipe, chacun d’entre eux créant un des personnages ou une partie des corps figurant dans l’œuvre.

homme de paix extrait de Guernica
homme couché extrait de Guernica
C’est l’occasion d’adresser un clin d’œil à Julien Devriendt, responsable de l’espace numérique des Ulis. Dans son article Le jeu vidéo et le projet d’animation, il part de la question « pourquoi aller jouer aux jeux vidéo en bibliothèque » et compare cette activité à la facilité d’attirer un public adolescent autour du football. Il explique que c’est « l’expérience du jeu » et non le jeu lui-même qui est essentielle. La bibliothèque a ainsi proposé à ces champions en herbe, non pas de tuer le dragon du Nether (l’un des buts ultimes de Minecraft) mais de participer à une nouvelle expérience de ce jeu en devenant créateurs numériques d’une œuvre collective.

fantôme extrait de Guernica
main extrait de Guernica