logo déficience visuelleCe mardi 28 janvier 2014 à 14h nous recevions Hélène Kudzia, responsable du pôle Lire Autrement et sa collègue Sandra Goguey de la médiathèque Marguerite Duras (Paris, 20e). Une douzaine de personnes déficientes visuelles ont ainsi pu partager son expérience en tant que bibliothécaire déficiente visuelle elle-même grande pratiquante de tablette et smartphone pour accéder à des ressources et bénéficier d’applications adaptées.

Présentation du tactile

Les supports tactiles sous iOS de la célèbre marque à la pomme sont plus accessibles que ses concurrents à l’heure actuelle, aussi avons-nous présentés des tablettes et smartphones équipés du lecteur d’écran VoiceOver qui a l’avantage d’être installé par défaut sur ces appareils. Il n’y a donc pas besoin d’installer une application de mise en accessibilité : tout comme le zoom il est installé et mis à jour comme les autres fonctionnalités.

Les participants ont tout d’abord pu découvrir physiquement des supports tactiles de différentes dimensions (tablette, mini-tablette, smartphone): l’écran, les boutons pour régler le son, la sensation du tactile et les modes de navigation au toucher. Notez qu’un petit écran comme un smartphone ou une mini tablette suffit largement pour un non voyant qui aura moins de surface à parcourir pour repérer tactilement le contenu. C’est autre chose pour un malvoyant pour qui la taille de l’écran et la configuration du zoom ont leur importance.

Les raccourcis claviers sur ordinateur sont remplacés par des configurations de toucher pour faire défiler, ouvrir, fermer, parcourir des applications. Par exemple lorsqu’on fait glisser deux doigts sur l’écran de haut en bas, VoiceOver lit le contenu de la page en partant du point où on se trouve : très utile pour lire un livre numérique. L’atelier n’avait pas pour objectif de former les participants à cette technique de navigation mais de découvrir la particularité du support tactile. Cette émission de l’indispensable site Edencast interviewe des déficients visuels qui sont passés à VoiceOver et recueille leur témoignage à ce sujet.

Notez que vous pouvez sur ces mêmes tablettes et smartphones disposer de Siri, un assistant personnel qui vous permet de commander à la voix des actions comme ouvrir et utiliser les fonctions de vos applications, dicter du texte ne pas avoir à le taper sur le clavier virtuel. Cet outil nécessite néanmoins d'être connecté à Internet pour vous donner accès à ces fonctionnalités.

Des applications qui facilitent le handicap

Handirect a publié en août 2013 un article sur les applications qui facilitent le handicap : des ressources et outils gratuits ou payants dédiés à une fonction qui s’avère très utile pour les personnes en situation de handicap. Hélène a présenté certaines de ces applications qui utilisent la géolocalisation et l’appareil photo des tablettes :
  • Ariadne GPS (environ 6€) permet de vous localiser et de découvrir la rue où vous vous trouvez.
  • Plus onéreux, Blindsquare (environ 22€) est un portail collaboratif qui vous permet également de vous repérer et de découvrir les lieux intéressants aux alentours depuis le réseau social Foursquare.
  • Grâce à l’appareil photo de votre tablette, Taptapsee (gratuit, en anglais) identifie l’objet que vous avez photographié en se connectant à une banque d’images. Redoutable mais nécessite de connaître l’anglais et d'être connecté à Internet.
  • Dans le même esprit CamFind est gratuit et en français et permet de conserver l’historique de vos identifications.
  • LookTel Money reader (environ 9€) utilise également l’objectif photo de votre appareil pour visualiser et déterminer les billets de banque. Hélène a fait une démonstration avec un billet généreusement prêté par un participant et pas de tour de magie : l’application a reconnu et vocalisé la somme en euros. Notez que cela fonctionne avec de nombreuses monnaies régulièrement augmentées par les mises à jour, des pesos mexicains jusqu’aux zlotys polonais !
Les tablettes au service de la lecture

Sur les bases de données en ligne il n’est pas toujours simple de gérer la recherche d’information comme la lecture des fichiers en fonction du support (PDF, ePub, DAISY…). Deux applications se complètent pour vous permettre de lire facilement des ouvrages numériques, même les PDF (si, si… mais des PDF texte uniquement) :
  • iBooks (gratuit) transforme votre iPad ou iphone en liseuse. Vous pouvez ainsi télécharger le livre et le lire directement dans votre application qu’il soit en format epub ou PDF-texte.
  • VoiceDream Reader (environ 9€) une application très appréciée par les DV au regard des commentaires de cet article qui permet de lire les livres audio comme les MP3 bien sûr mais aussi bénéficie des fonctionnalités du format Daisy !! Votre iPad est donc opérationnel pour les livres des bibliothèques numériques spécialisées comme Eole.
Hélène a terminé cette séance en beauté avec la démonstration de la Scanbox, une petite chemise cartonnée qui une fois dépliée devient une boîte pas comme les autres : vous installez votre tablette sur la boîte en veillant bien à positionner l’objectif de l’appareil vers l’intérieur de la boîte où vous avez posé vote document à scanner. Votre tablette-smartphone se transforme en scanner parfaitement horizontal pour numériser dans les meilleures conditions possibles. A noter comme le montre cet article d’Handimobility que la scanbox fonctionne avec iOS et Android.

On se rend bien compte avec la démonstration d’Hélène que la tablette apporte des fonctions personnalisées et des facilités supplémentaires mais qu’elle nécessite tout de même une prise en main particulière pour naviguer dans les menus et les applications. Complémentaire de l’ordinateur pour un certain nombre d’usages, la tablette a un bel avenir devant elle pour les personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus

Prochainement dans le Web les Yeux fermés

La prochaine séance aura lieu le jeudi 17 avril 2014 de 9h30 à 16h30 autour de la médiation numérique lié au handicap. Cette journée organisée dans le cadre des rencontre des EPN du Lyonnais sera exceptionnellement consacrée à des échanges entre professionnels de la médiation numérique.

L'objectif de cette journée est de faire se rencontrer des acteurs qui souhaitent s'impliquer dans la médiation numérique auprès du public en situation de handicap mais aussi de cartographier les lieux et personnes ressources en région Rhône-Alpes. L'occasion de présenter le groupe Handicap et Numérique de la CORAIA (COordination Rhône-Alpes de l'Internet Accompagné) et les projets retenus par la Région Rhône-Alpes pour améliorer l'accessibilité numérique des EPN.

Pour assister à cette séance, il suffit de vous inscrire sur cette page doodle.
Attention le nombre de places est limité.

Pour plus de renseignements contactez-nous à l'Espace numérique de la Part-Dieu au 04 78 62 19 79. Situé au 3e étage de la bibliothèque, l'EN met à votre disposition des postes Windows 7 connectés à Internet et équipés de la dernière version de NVDA, le lecteur d'écran libre et gratuit. Un poste XP est équipé de Jaws, Zoomtext et Openbook. Notez également la présence dans cette salle d'un téléagrandisseur